Caravanne

Itinérance

Le théâtre itinérant c'est...

La bulle chapiteau fait rêver petits et grands : une porte sur l’inconnu s’ouvre. Derrière, il y a quelque chose que je ne connais pas et l’envie de le découvrir. Un appel au voyage

Des passeurs d’histoires

Etre itinérant, c’est faire du pas à pas. Nous allons à la rencontre des gens en leur proposant des œuvres théâtrales de qualité. Nous sommes des passeurs d’histoires, de rêves, et souhaitons dépasser les frontières pour aller à la découverte de nos humanités.


Le chapiteau

En 2003, grâce à un don de la Loterie Romande la compagnie a fait l’acquisition d’un dôme-chapiteau pouvant accueillir une centaine de personnes.

Nous avons fait le choix de cet outil de travail car le chapiteau fait penser au Cirque, une forme de théâtre nettement moins intimidante que celle qui se pratique dans des lieux de spectacle traditionnels. Lieu populaire par excellence, le chapiteau suscite la curiosité du spectateur, qui s’y rend autant pour voir le lieu que pour profiter de la représentation.

La curiosité populaire

Le chapiteau fait penser au Cirque, une forme de théâtre nettement moins intimidante que celle qui se pratique dans des lieux de spectacle traditionnels. Lieu populaire par excellence, le chapiteau suscite la curiosité du spectateur, qui s’y rend autant pour voir le lieu que pour profiter de la représentation.


Le CITI

Centre International pour les Théâtres Itinérants

Le CITI a pour buts de « rassembler, promouvoir, représenter et soutenir les pratiques de spectacle vivant itinérant sur le plan international, national, régional, communal et vicinal » www.citinerant.eu



Un outil de médiation culturelle

En sortant des salles de spectacles, nous rendons le théâtre plus accessible à toutes et tous. L’itinérance permet une démocratisation de la culture: le théâtre va à la rencontre des gens et joue son rôle de service public. Nous développons ainsi un travail de médiation culturelle avec les populations et les acteurs locaux.

Une salle qui se déplace

Dans la plupart des zones rurales, le manque de salles équipées entrave la venue de compagnies professionnelles. À l’inverse, si les équipements existent dans les zones urbaines, les programmateurs se heurtent à la difficulté de diversifier leur public.

L'accueil


L’itinérance joue sur une hospitalité réciproque : la compagnie et le chapiteau sont accueillis par un village ou un quartier et s’installent sur la place. Les habitants sont ensuite accueillis sous le chapiteau et y découvrent un espace particulier, comme s’ils entraient dans l’atelier d’un artiste.


Un espace convivial et de proximité

La surface circulaire et réduite du chapiteau permet un rapport de proximité entre les comédiens et son public. Espace convivial, il permet en outre d’organiser divers événements au sein de la communauté d’un village ou d’un quartier.

Données techniques