Caravanne

Jean-Claude Blanc

auteur, dramaturge et metteur en scène

Un homme d'âge mûr, qui n'est pas encore parvenu à choisir entre diverses passions qui l'animent,
l'Amour (avec son double l'amitié),
la Révolution (il faut changer le Système pour changer le Climat),
le Théâtre (ou la dramaturgie comme utopie philosophique),
la Musique (sans laquelle la vie serait une erreur),
la Marche en plaine et en montagne (principe d'hygiène dialectique).

Yasmine Saegesser

J’ai vu le jour en 1980. Après avoir mené une enfance heureuse entre bottes de paille et bonhommes de neige, j’obtiens en 2003 un master de management à l’Université de Lausanne. Mon papier en main, je m’envole pour le Guatemala une année afin de découvrir une autre manière de vivre. Là-bas c’est la révélation, l’appel de la scène. De retour en Suisse, je met tout en oeuvre pour ma reconversion et sors diplômée de l’Ecole de Théâtre Serge Martin en 2010. Après avoir créé une compagnie Perfusion Imminente avec Catherine Favre, j'intègre la compagnie des arTpenteurs comme chargée de diffusion et communication. C’est un coup de foudre. Touchée par l’esprit familiale, l’inventivité et le mode itinérant, je découvre à travers cette compagnie le travail de troupe sur le long terme. En 2013, je joue dans un premier spectacle, Louise M., sous chapiteau. Depuis lors, je m’intéresse également de très près au volet médiation développé par Corinne Galland. Grâce à celui-ci je donne mes premiers ateliers théâtre et assiste Corinne dans une mise en scène pour la CCSI parlant de l’intégration à Yverdon-le-Bains.

Parallèlement à mon activité au sein de la compagnie les arTpenteurs, je développe mes projets avec Catherine Favre. J'ai aussi l’occasion de jouer dans des projets d’autres compagnies.

Par ailleurs, je participe à un outils de prévention sur les dangers des nouvelles technologies développé par Action Innocence. Je me lance également dans plusieurs aventures associatives pour gérer des lieux. D’abord, la gestion d’un petit théâtre à Genève, puis la gestion d’une salle de répétition à Chavannes-sur-Renens. En 2016, je fais mes premiers pas dans la mise en scène en dirigeant le spectacle du 100ème anniversaire de l’Association Cantonale du Costume Vaudois. Finalement, je travaille avec David Deppierraz, Stefania Pinnelli et Denis Correvon à la mise sur pied du spectacle Solstices qui sera le point d’orgue de la Fête du Blé et du Pain 2018. Ce projet me tient particulièrement à coeur puisqu’il a lieu dans la région où j'ai grandi et qu’il traite de thème qui me sont chères : le respect de la nature et le partage.

Thierry Crozat

franco-suisse né en 1960

J'affectionne le théâtre d’art en privilégiant l’acteur, son corps, sa voix et le jeu masqué. Trente années de travail sur l’art de l’acteur lui ont permis d’interpréter des rôles tels que Hamlet, Macbeth, Lear et Mercutio de Shakespeare, Tartuffe de Molière, Le Fou de Dario Fo jusqu’au Faust de Marlowe. Il a mis en scène plus d’une vingtaine de spectacles, où l’on relèvera son goût pour un humour poétique et sa recherche d’un art magique et bouffon. Il enseigne depuis de nombreuses années à l’Ecole de Théâtre Serge Martin à Genève et dirige des stages de formation de l’acteur en Suisse et à l’étranger. Il est spécialisé dans le travail du Jeu masqué, le Théâtre Corporel, Les Fous et Les Bouffons. Il co-dirige artistiquement la compagnie des arTpenteurs avec Chantal Bianchi et y développe ses projets de théâtre itinérant.

Chantal Bianchi

suissesse, née en 1959

J’ai d’abord suivi une formation pédagogique, puis de 1982 à 1987, j’ai travaillé comme coopérante pour le développement de la culture et la communication populaire dans le Nicaragua sandiniste et révolutionnaire. Suite à la mort de mon compagnon assassiné par la «contra», je me suis engagée pour le processus de paix en Amérique Centrale en donnant des meetings et conférences aux Etats Unis et en Europe. Suite à cette expérience j’ai écrit « Un Peuple, une Passion « (éditions de la Thièle 1987).

Entre 1988 et 1991 je suis revenue à mes première amours et j’ai appris le métier d’actrice à l’école de théâtre Serge Martin, Genève, où je suis actuellement chargée des cours de voix. Je dirige avec Thierry Crozat la compagnie de théâtre itinérant les arTpenteurs, où je réalise mes projets de création, fortement habitée par la nécessité de promouvoir un art du collectif. L’acteur est au centre de mon travail: quête du lien corps, voix et public, quête d’un espace ludique révélant à la fois l’intime et le politique… L’ échange culturel avec les pays du Sud reste pour moi une source d’inspiration essentielle. Je suis diplômée en Dramaturgie et Performance du Texte (Université de Lausanne octobre 2005). L’ art est pour moi source de vie. Et notre projet de théâtre itinérant un espace joyeux où la monde entre en vibration avec les souterrains vertigineux de nos humanités en chantier.

Corinne Galland

compositrice, musicienne, comédienne et médiatrice culturelle

Théâtre, musique, créations, troupe, itinérance, voyages… Mon rêve est vraiment devenu réalité avec les arTpenteurs, où les exigences de l’aventure artistique dialoguent toujours avec la chaleur de l’aventure humaine. Après m’être formée en théâtre, musique et pédagogie (Diplôme d’Educatrice Musicale obtenu à Lyon en 1993), j’ai vécu 10 ans en France, dans la région de Cluny, où j’ai enseigné la musique et collaboré avec le comédien Philippe Borrini (Théâtre 5). J’ai joué (chant et accordéon) dans le groupe Amour Exil Trio, créé avec Annabelle Rogelet (violoncelle) et Bertrand Graz (violon). Au répertoire : chants séfarades, musiques d’Europe Centrale et chansons originales en français. Revenue vivre en Suisse, je suis devenue membre de la compagnie des arTpenteurs en 2002. J’ai composé les musiques de la plupart des créations et joué divers rôles (Elsa dans Le Dragon, Elmire dans Tartuffe, la nourrice dans Roméo et Juliette). Depuis 2016, je suis aussi responsable des projets de médiation culturelle de la compagnie (CAS de Médiatrice Culturelle obtenu à l’EESP de Lausanne en 2016).

Alain-Serge Porta

Après un passé d’animateur et de graphiste, il suit une formation de comédien à l’Ecole de Théâtre Serge Martin, à Genève. Alain-Serge Porta a travaillé en Suisse romande puis en France, en théâtre de rue, théâtre masqué, mime, théâtre d’intervention, agit-prop et événementiel. En théâtre classique et contemporain, il a travaillé avec Gilles Chavassieux, Joël Jouanneau, Eugenius Korin (Pologne), Françoise Maimone, Nino d’Introna, Giuseppe Zampieri (TPR), Cédric Marchal, Wladislaw Znorko, Sylvie Mongin-Alban...

Membre du collectif Hêmpévé, il a co-commis Le Nœud de sang, album BD-photo Lyon/Genève et plusieurs mises en scène. Il fabrique également objets, masques et marionnettes pour les théâtres. Il a dirigé de nombreux ateliers et stages de théâtre, mime et pantomime.

 Bio conséquente 7

Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est

 Bio conséquente 8

Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est pas de la bio Si ça c'est

Jean-Claude Blanc

Yasmine Saegesser

Thierry Crozat

Chantal Bianchi

Corinne Galland

Alain-Serge Porta

La compagnie

Les arTpenteurs c’est…

une compagnie professionnelle de théâtre itinérant, dirigée par Chantal Bianchi et Thierry Crozat, basée sous chapiteau à Yverdon-les-Bains en Suisse.

« Il faut considérer le théâtre comme un service public »

Jean Vilar – créateur du Festival d’Avignon

«Le théâtre est l’art de la lumière »

Ariane Mnouchkine, créatrice du Théâtre du Soleil, Paris

Nous, les arTpenteurs, pratiquons un théâtre d’accès direct, généreux et festif, mêlant textes, jeu de masques, musique et chant, humour et poésie. Dans l’esprit d’un théâtre artisanal, nous cherchons des univers magiques, souvent parodiques, porteurs d’une parole libre, joyeuse et rebelle.

Nous avons recours aussi bien au répertoire universel du théâtre classique ou contemporain qu’à la création de formes nouvelles.

Le théâtre itinérant c’est…

voyager avec notre maison sur le dos! Grâce à notre chapiteau, formidable outil de diffusion, nous rejoignons les gens là où ils vivent, dans un acte d’hospitalité réciproque où se rencontrent art, réflexion et plaisir.

La convention


Depuis 2010 à travers une convention tripartite, les arTpenteurs sont soutenus officiellement par l’Etat de Vaud et la Ville d’Yverdon-les-Bains pour leur projet de théâtre itinérant.


Notre éthique

L’enracinement de la compagnie sur le territoire romand se conjugue avec un arpentage international : les arTpenteurs stimulent le respect et la rencontre des identités différentes.

A travers des échanges culturels avec l’Afrique et les Amériques, la présentation de spectacles en Avignon ou dans d’autres festivals, ainsi que la rencontre avec des publics particuliers, nous choisissons un théâtre de proximité à la fois local et ouvert sur le monde.

Caravanne